A - Généralités sur les escargots

Morphologie

La coquille de l’escargot est essentiellement composée de calcaire. Il est possible d’évaluer l’âge d’un escargot au nombre de stries d’accroissement : les plus prononcées correspondent à des arrêts de croissance dues à l’hibernation (et parfois à l’estivation).

 

Lorsqu’il est sorti de sa coquille, l’escargot repose sur son pied. C’est un muscle recouvert de mucus qui permet à l’escargot de se déplacer. Quand l’escargot avance sur une surface vitrée, on peut observer les ondes de contraction sous son pied qui se propagent de l’arrière vers l’avant à vitesse constante.

 

La partie antérieure du pied se termine par la tête où se trouvent :

 

  • Les 2 grands tentacules qui portent les yeux à leurs extrémités

  • Les 2 petits tentacules tactiles

  • La bouche dans laquelle se trouve la radula : langue recouverte de petites dents

 

En arrière de la tête, du côté droit, se trouve l’orifice génital.

Alimentation

Les escargots mangent essentiellement la nuit et lorsqu’il pleut. Ils sont phytophages et broient les aliments grâce à la radula, leur langue couverte de petites dents.

 

Parmi leurs aliments de prédilection, on peut citer la salade, le chou, les carottes, les orties, le colza, les pissenlits, la pomme…

 

La durée du transit digestif est d’environ 32 heures.

Reproduction

images.jpg

L’escargot est hermaphrodite.  Il possède donc les organes mâle et femelle. Cependant un accouplement entre deux individus est obligatoire pour se reproduire. Celui-ci s’effectue au printemps, parfois aussi en automne, selon les climats.

 

L’accouplement peut durer une douzaine d’heures et diffère légèrement selon les espèces. Mais dans tous les cas, chaque escargot secrète un petit dard calcaire et l’enfonce dans l’orifice génital de son partenaire, sur le côté de la tête.

15 à 20 jours après l’accouplement, chaque escargot creuse un nid dans la terre de 4 à 5 cm de profondeur. Il y introduit la partie antérieure de son corps et y dépose ses œufs. Ceux-ci sont au nombre de 80 à 140 pour le petit-gris, jusqu’à 200 pour le gros-gris et 30 à 60 pour l’escargot de Bourgogne.

Cette opération fastidieuse dure de 12 à 48 heures. Quand la ponte est terminée, l’escargot rebouche le trou avec un bouchon muqueux.

 

L’incubation dure entre 15 et 30 jours, en fonction des conditions climatiques. Les jeunes restent quelques jours dans le nid et commencent par manger l’enveloppe de leur œuf, les œufs non viables et le mucus laissé par le géniteur. Puis ils sortent à la surface et chacun trace son chemin.

1-ponte.jpg

Croissance

Dans la nature, il faut 18 à 24 mois à un petit-gris pour atteindre l’âge adulte. Sa croissance est interrompue par l’hibernation et reprend au printemps suivant.

Durant toute cette période, la coquille va s’épaissir et le bord de celle-ci va finalement se recourber : on dit que l’escargot est bordé, il a atteint sa taille adulte et ne grandira plus.

jeunes.jpg

Rythmes de vie

L’escargot possède 2 rythmes d’activité :
 

  • L’activité journalière, il sort de sa coquille à la tombée de la nuit pour se nourrir ou se reproduire. Il peut aussi sortir en journée si le temps est humide.

  • L’activité saisonnière, vie ralentie en été quand il fait chaud et sec, vie ralentie en hiver (hibernation).

 

Les comportements liés à l’hibernation sont différents selon les espèces : le petit-gris se fixe à un support et sécrète un voile muqueux qui va s’opacifier. L’escargot de Bourgogne s’enterre et sécrète un opercule épais.

B - L'élevage des escargots

Il y a différents niveaux d'élevage selon la finalité recherchée :

  • L'élevage professionnel (héliciculture), généralement effectué dans des parcs d'élevage en plein air. Il concerne essentiellement les petit-gris et gros-gris.

  • L'élevage en escargotière pour une consommation personnelle. Il s'agit d'un petit enclos extérieur de dimensions réduites (1 à 2m² sont suffisants pour une famille) dans lequel les escargots vivent presque à l'état naturel.

  • L'élevage en terrarium destiné à l'observation des escargots, présenté ci-dessous.

Le terrarium

Les dimensions dépendent du nombre d'escargots élevés. Généralement, pour les élevages à grande échelle, on compte 300 escargots petit-gris maximum par mètre carré. Ce qui ferait 18 adultes pour le terrarium proposé dans le kit d'élevage. Mais le but n'étant pas l'élevage intensif, 5 à 10 escargots sont suffisants pour les observations. L'entretien s'en trouve aussi réduit.

 

Le fond du terrarium doit être recouvert de plusieurs centimètres de substrat : terreau classique sans pesticides ni engrais, humide mais pas détrempé. Si on désire observer les pontes au printemps, 7 à 10 cm de terreau seront nécessaires. Mais une alternative est expliquée dans le chapitre "reproduction". 

On peut disposer une couche plus fine de terreau en dehors des périodes de reproduction.

gdjgjhh_edited.jpg

Une mangeoire permet de distribuer la nourriture complète sous forme de farine, indispensable pour les élevages sur le long terme impliquant reproduction et croissance des juvéniles. Une alimentation en captivité composée uniquement de feuilles de salade et de morceaux de légumes entrainerait des carences qui empêcheraient une croissance normale de la coquille. Celle-ci serait trop fine et trop fragile. D'autre part, les escargots ne pourraient pas produire d'œufs.

Un comportement souvent observé avec ce genre de carence est la consommation par l'escargot du bord de sa propre coquille.

Un abreuvoir n'est pas nécessaire si des aliments frais sont apportés tous les jours et si le terrarium est régulièrement vaporisé. Néanmoins, il est possible de placer une éponge humide (sans produits chimiques) dans une coupelle. Celle-ci sera ré-humidifiée dès que nécessaire.

 

On peut enfin disposer les éléments du décor : grosses branches, pierres, pot de fleur en terre cuite posé sur le côté… Ces éléments permettent aux escargots de se fixer dans la journée. 

De la mousse telle que celle incluse dans les kits sera un élément décoratif mais permettra aussi de conserver un bon taux d'humidité dans le terrarium.

 

Le terrarium doit être placé dans une pièce claire et à température ambiante (idéalement 18°C à 20°C).

Nourriture

Les escargots ont besoin de beaucoup de calcium pour synthétiser leur coquille. La farine fournie avec le kit est composée de farines végétales et de minéraux qui apportent tous les nutriments nécessaires aux escargots.

 

Il est cependant conseillé de leur apporter également des aliments frais : choux, salade, courgette, pain sec, épinards, banane, feuilles de radis…

 

Attention : les aliments doivent êtres lavés pour enlever les éventuelles traces de pesticides, et les fruits épluchés pour la même raison.

Reproduction

Les escargots ont besoin d'hiberner pour se reproduire au printemps suivant. Il est possible de les faire hiberner artificiellement en plaçant le terrarium dans une pièce froide (entre 4°C et 8°C). On peut aussi placer les escargots dans une boite aérée et les laisser dans le bac à légumes du réfrigérateur aux températures indiquées plus haut. Avant de les placer en hibernation, il est préférable de les habituer au froid pendant quelques jours en plaçant par exemple le terrarium dans une pièce non chauffée pendant quelques jours, ou à l'extérieur quand les températures oscillent entre 5°C et 15°C.

L'hibernation doit durer environ 3 mois.

 

L'absence d'hibernation ne sera pas dangereuse pour la santé des escargots mais les chances de reproduction seront plus faibles.

 

L'accouplement des escargots dure plusieurs heures, il y a donc de grandes chances que vous y assistiez. 

15 à 20 jours plus tard, chacun des deux escargots va rechercher un lieu pour pondre. Si le substrat du terrarium est suffisamment profond et humide, ils pondront dedans. Si ce n'est pas le cas, on peut disposer un pondoir : petit bac en plastique rempli de terreau sur 7 à 10 cm.

Il est important de ne pas les déranger pendant la ponte qui leur demande énormément d'énergie.

 

Le pondoir peut être laissé en place ou posé dans un autre terrarium qui servira de bac de croissance.

 

Les petits se nourrissent de la même façon que les adultes. Si vous mettez à leur disposition la nourriture complète proposée sur ce site, la rapidité de leur croissance sera surprenante. Ils pourront atteindre l'âge adulte en 6 mois, donc avant la première hibernation.

Entretien

Humidifier régulièrement le terrarium à l'aide d'un vaporisateur. Cette opération provoque souvent le réveil des escargots en journée. Attention à ne pas humidifier  la farine lors de cette opération, sous peine de voir apparaître des moisissures.

 

Vérifier très régulièrement l'humidité du terreau. S'il sèche complètement, les œufs ne seront plus viables. Au besoin, vaporiser de l'eau ou ajouter de l'eau à l'aide d'un récipient. Le terreau doit être humide mais pas détrempé.

 

Nettoyer la mangeoire dès que nécessaire. Changer la farine dès qu'elle présente des traces de moisissure. 

 

La nourriture fraiche doit être changée tous les jours pour éviter l’arrivée d’acariens ou de moucherons. Elle peut être posée directement sur la terre si les conditions d’hygiène sont bien suivies. Attention, si vous placez les aliments frais dans la mangeoire qui contient l’aliment de base, celui-ci risque de s’humidifier et de moisir. 

 

Les crottes doivent être retirées régulièrement et les parois du terrarium nettoyées dès que nécessaire, avec du papier absorbant humide ou une éponge ne contenant pas de produits chimiques.